COVID – que se passe-t-il en cas de contamination ?

Plusieurs fiches thématiques ont été publiées par le ministère de l’éducation nationale pour expliquer la procédure à suivre lors de la survenue d’un cas contact ou d’une contamination COVID. Les fiches sont disponibles ici :

https://www.education.gouv.fr/suspicion-ou-confirmation-de-cas-covid-ce-qu-il-faut-faire-305730

Pourquoi est-il important de vous faire part de la procédure qui sera suivie si un enfant ou un adulte de l’école est contaminé ou identifié comme cas contact ?

Tout simplement parce qu’il n’est pas impossible que nous soyons confrontés à ce type de situation prochainement et qu’il convient dès à présent de l’anticiper et de nous y préparer.

Quels sont les symptômes évoquant une contamination possible à la COVID ?

  • infection respiratoire aiguë avec une fièvre ou une sensation de fièvre,
  • fatigue inexpliquée,
  • douleurs musculaires inexpliquées,
  • maux de tête inhabituels,
  • diminution ou perte de goût et/ou de l’odorat,
  • diarrhée.

Que faire si l’enfant ou l’une des personnes de la famille de l’enfant scolarisé présente de tels symptômes ?

Si l’enfant n’est pas à l’école, il ne doit pas être présenté à l’école et l’établissement doit en être averti.

S’il est à l’école, l’enfant doit être isolé ( il mettra un masque s’il a au moins 6 ans ) en attendant que ses parents viennent le chercher le plus vite possible. Son retour à l’école se fera sur avis médical.

S’il s’agit d’un adulte de l’école, la personne doit également être isolée et ne pas revenir à l’école sans avis médical. Cela pourra avoir des conséquences sur la vie des classes, en fonction de notre capacité à assurer, ou pas, le remplacement de la personne concernée. A priori, compte tenu du protocole sanitaire et de ses incidences, si un enseignant(e) ne peut venir à l’école et n’est pas remplacé(e), les élèves de sa classe ne seront pas répartis dans les autres classes et resteront à la maison.

Qu’est-ce qu’un cas contact ?

De manière simplifiée, une personne ayant eu, dans les 7 jours précédents, un contact direct sans masque avec une personne positive à la COVID doit être considérée comme cas contact.

Que faire si l’enfant est identifié comme cas contact ?

Un élève ou un personnel identifié comme cas contact ne doit pas venir à l’école sans avis médical ou, à défaut, à l’expiration d’un délai de 14 jours.

Si l’élève n’était pas à l’école lorsqu’il a été identifié comme cas contact, la famille avertit l’établissement.

Que se passe-il si un élève ou un adulte de l’école est testé positivement à la COVID et devient donc un cas confirmé ?

L’école avertit l’ARS ( Agence Régionale de santé).

Une communication à l’ensemble de la communauté éducative de l’école ( familles, personnels, associations,…) est faite par l’école. L’identité de la(es) personne(s) positive(s) à la COVID ne sera pas divulguée.

L’école établit la liste des potentiels contacts à risque ( cf « Qu’est-ce qu’un cas contact ? » plus haut) et la transmet aux autorités compétentes. Les personnes figurant sur cette liste ou leurs responsables légaux en sont informés. Une mesure d’éviction s’impose par précaution pour toutes les personnes figurant sur cette liste ( non présentation de l’enfant à l’école le temps qu’un médical soit rendu).

L’enseignant(e) identifié(e) comme cas contact assure la continuité pédagogique et est placé en télétravail. Un(e) enseignant(e) ou un personnel de l’école contraint de garder son enfant à domicile est également placé en télétravail ou en autorisation spéciale d’absence.

Quelles conséquences cela peut-il avoir sur le fonctionnement de l’école ?

Dès qu’un cas d’adulte ou d’enfant contaminé est confirmé, une fermeture de classe est possible ( sans répartition des enfants dans un autre classe).

Dès que 3 cas sont confirmés, une fermeture de l’école est possible.

Ces décisions de fermeture seront prises, le cas échéant, par le préfet sur avis de l’ARS. Il ne s’agira donc pas d’une décision de l’école.

Comment sera mise en place, le cas échéant, la continuité pédagogique ?

En maternelle, nous imaginons, à ce stade, une diffusion des activités proposées via le réseau social Whatsapp. Nous réfléchissons à la mise en place d’une autre solution, plus sécurisée.

En primaire, les outils ( manuels, fichiers, cahiers) seront mis à disposition des familles et un guide des activités proposées sera envoyé par mail à l’ensemble des familles. Ce mail vous permettra aussi d’entrer en contact avec l’enseignant(e) de votre enfant.

Nous attirons votre attention sur la nécessité, pour ceux qui ne l’ont pas encore fait, de compléter au plus vite ( pour chaque enfant scolarisé) le formulaire de rentrée disponible ici sur notre site :

Vous remerciant par avance pour votre confiance et votre coopération.